Les balises ont toujours occupé une place prépondérante dans le référencement naturel ou SEO.

Grâce au fait que les moteurs de recherche, surtout Google, deviennent de plus en plus intelligents, bon nombre d’entre elles sont devenues obsolètes aujourd’hui.

Il reste tout de même des balises incontournables que nous continuons à utiliser étant donné leur place dans le référencement. Le point dans cet article.

Une balise SEO, c’est quoi ?

Également connues sous le nom de tags, les balises SEO sont des codes HTML permettant une meilleure structuration du contenu de chaque page web.

En même temps, l’expérience de lecture des visiteurs s’en trouve améliorée.


Malgré l’importance des points qu’on vient d’évoquer là, ce n’est pas réellement l’objectif principal que les gens ont en tête quand ils remplissent bien leurs balises.

Ils visent plus particulièrement les moteurs de recherche, car n’oublions pas que notre but est de plaire au géant Google et consort quand nous lançons notre site en ligne.

Grâce aux balises, en effet, les moteurs de recherches savent de quoi parle votre contenu et quelles sont les informations les plus importantes que vous voulez y mettre en valeur.

Une balise SEO sert donc à optimiser davantage le site pour les moteurs de recherches.

La balise Title

La balise Title constitue l’une des balises principales pour le SEO en termes d’importance.

Elle se situe dans la partie Header de la page. Et comme son nom l’indique, elle signale le titre de la page à Google.

C’est donc la première chose que les internautes voient sur un article ou un contenu quelconque dans les résultats de recherches (les fameuses SERP), mais aussi sur les réseaux sociaux.

La balise « Title » contient forcément le mot clé principal ou le champ lexical (cocon sémantique) de la page pour indiquer à Google de quoi son contenu parlera.


Auparavant, la balise « Title » à elle seule permettait de hisser une page tout en haut des SERP grâce à la sur-optimisation.

Cela se traduisait par l’écriture d’une suite de mots clés tout simplement comme titre. Désormais, ce n’est plus possible puisque cela ne semble pas naturel pour Google. Ce dernier s’attend plutôt à un titre bien écrit, qui attire les internautes et les pousse à cliquer sur votre lien.

Une balise Title bien optimisée se résume à un titre :

  • bien descriptif
  • contenant le mot clé d’une manière naturelle
  • faisant moins de 60 caractères
  • écrit pour les internautes

La balise d’en-tête

Nous entendons par « balise d’en-tête » les balises H1, H2, H3, H4, H5 et H6. En général, le titre principal de la page est encadré par une balise H1.

En revanche, les sous-titres les plus importants sont facilement reconnaissables grâce aux balises H2.

Les balises H3 sont, quant à eux, destinées aux sous-parties des H2 et ainsi de suite jusqu’au H6.

Vous l’aurez compris : ces balises servent encore plus à mieux structurer le texte afin d’éviter d’avoir des paragraphes non reliés entre eux.

Généralement, un texte ne contient pas au-delà des H3. Mais le reste est tout de même nécessaire pour bien arranger la mise en forme en ligne.

Comme la plupart des sujets en référencement, les experts n’arrivent pas à se mettre d’accord sur la place réelle qu’occupent les balises H2 à H6.

En revanche, beaucoup acceptent le fait que le H1 soit réellement utile. Le classement d’une page sur les SERP pourrait être négativement impacté par une mauvaise configuration du H1.

Les êtres humains tout comme les moteurs de recherches apprécient de tomber sur une page bien organisée que de lire des blocs de textes sans aucune section.

Ainsi, vous devez savoir vous servir à bon escient des balises d’en-tête :

  • en utilisant un H1 unique pour chaque page de votre site
  • en intégrant le mot clé principal dans le H1
  • en suivant l’ordre hiérarchique des en-têtes en allant de H2 à H6 pour mettre en valeur les sous-titres les plus déterminants
  • en mettant les mots clés secondaires dans les Hn

La balise méta description

Juste en dessous de la balise Title ou H1, vous avez la balise méta description dans le SERP.

Il s’agit du court texte que l’on voit sous le titre dans les résultats de recherche sur Google. Ce mini-texte est souvent descriptif afin de donner un aperçu du contenu de la page.

Souvent aussi les webmestres l’utilisent pour inciter les internautes à cliquer sur le lien qui va avec.

En fait, sur le plan officiel, Google n’a jamais dit que la méta description faisait partie des balises SEO.

Pourtant, la réalité en est loin. Beaucoup ont déjà vu la puissance de l’optimisation de cette balise en œuvre.

C’est dû au fait qu’il s’agit d’un des premiers éléments que les visiteurs voient sur votre site.

Ce qui y est écrit pourrait donc les pousser davantage à visiter votre site.

Et plus votre lien est cliqué dans les SERP, plus Google y accorde de l’importance, car cette interaction avec les utilisateurs lui montre que votre page répond bel et bien à leurs requêtes.

Pour obtenir la faveur des moteurs de recherche en améliorant votre balise méta description, il faut :

  • écrire une courte description de 160 caractères maximum
  • spécifier une méta description unique par page
  • y inclure naturellement votre mot clé
  • la formuler d’une manière à attirer l’attention des internautes

La balise Alt

La balise Alt ne concerne pas l’ensemble du contenu de votre page, mais uniquement les images.

Le rôle de cette balise est de décrire ce qu’on voit dans l’image en question.

Elle sera dévoilée à la place de l’image lorsque celle-ci ne pourra pas s’afficher en cas de problème de connexion à Internet, par exemple.

Au niveau du SEO, la balise Alt informe les moteurs de recherche de quoi l’image parle, étant donné qu’ils ne peuvent pas encore reconnaître les images.

Plus une image est illustrant, pertinente et d’excellente qualité, plus les gens interagissent avec la page dans le cas d’un site e-commerce.

Et cette interaction positive améliore encore plus le référencement naturel à cause du bon niveau d’expérience utilisateur que Google adore tant.

Pour la balise Alt, son optimisation passe par :

  • une description parfaite de ce que l’image montre
  • l’attribution d’une balise unique à chaque image
  • l’écriture d’une description courte avec l’un des mots clés de la page concernée

Bien évidemment, il reste encore d’autres balises HTML à connaître, mais ces quatre-là sont les plus importants à connaître en termes de SEO.

>

» Guide COMPLET pour trouver Rapidement vos Clients

close

Fais partie de mes contacts privés


reçois quotidiennement mes conseils

envelope-open-o
envelope-open-o