Si vous vous lancez dans l’entrepreunariat ou le e-commerce , vous ne voyez pas forcément l’utilité de définir votre persona.

Non seulement la notion vous est étrangère, mais vous n’avez aucune envie de perdre votre temps à décrire des clients fictifs.

Alors, posez-vous les questions suivantes :

  • Remplissez-vous votre objectif marketing ?
  • Savez-vous vous adresser à votre cible ?
  • Produisez-vous du contenu qui répond aux attentes de vos prospects ?

Si vous répondez « non » à une seule de ces questions, il est temps de vous pencher sérieusement sur la construction de votre persona. 

Construisez un persona qui challengera votre offre

Ce que la description de votre client n’est pas

Pour définir au mieux votre persona, vous ne pouvez pas vous contenter de dresser une liste d’informations banales. L’âge, le sexe, la profession, éventuellement la région, c’est bien. Mais ces descriptions basiques ne suffisent pas. Elles englobent trop de personnes, et surtout trop de personnes différentes les unes des autres. 

En d’autres termes, votre persona n’est pas un portrait-robot de votre client idéal. Vous devrez être beaucoup plus spécifique que ça pour atteindre et intéresser votre cible. 

Imaginions par exemple que vous soyez coach en nutrition. Vous cherchez à travailler avec de jeunes mamans qui souhaitent perdre les rondeurs laissées sur leur corps par leur grossesse. La création de votre persona a dégagé les caractéristiques suivantes : 

« Émilie, 28 ans, vendeuse dans une bijouterie, habite en région parisienne. » Cela ne définit pas qui est Émilie. Quelles sont ses préoccupations principales ? De quoi a-t-elle peur ? Quels sont ses challenges ? En affinant ce genre de questionnements, vous saurez beaucoup plus intuitivement où trouver ces jeunes mamans. 

Ce que la description de votre client devrait être

La plus précise possible ! C’est en connaissant le plus finement possible votre audience que vous lui proposerez des produits, des services ou des contenus les plus adaptés à ses besoins

Les caractéristiques sociodémographiques vous apprendront l’âge, le sexe, la situation familiale, le poste, le lieu d’habitation et un salaire (même approximatif) de votre client.e potentiel.le.

L’identification des centres d’intérêt vous renseignera sur les journaux, les magazines, les blogs,… qui plaisent à votre persona.

Ses peurs et ses challenges vous donneront encore d’autres idées d’articles, en plus d’idées quant aux objections que pourraient émettre votre cible. Prenons un autre exemple, dans lequel vous souhaitez vendre un programme fitness sous forme d’e-book. L’une des peurs de votre cible pourrait être « Je n’aurais jamais assez de temps pour faire tous les exercices en 1 semaine. » Vous pourriez proposer sur votre site un article s’intitulant « Comment gagner du temps lorsqu’on a un emploi du temps de ministre ?».

En identifiant les difficultés de votre client.e idéal.e et ses objectifs, vous pouvez créer une solution bien plus pertinente pour lui / elle. 

Où trouver les informations indispensables à la description des personas ?

La meilleure solution consiste à essayer de se mettre à leur place. Posez-vous deux questions : à quel besoin votre produit ou service répond ? Qui pourrait bien en avoir besoin ? 

Les données démographiques de votre persona

Ce premier pas fait, creusez davantage grâce à des outils d’analyse. Intéressons-nous à Facebook Audience Insights.

Il permet aux annonceurs d’étudier plus profondément les données sociodémographiques, les centres d’intérêts et les comportements d’un groupe de personnes.

Grâce à la rubrique « Mentions J’aime », vous connaîtrez tout des hobbies de votre cible.  

Grâce à Google Analytics, vous connaîtrez avec précision, le sexe, l’âge et la localisation de vitre cible.

Autre élément important : vous découvrirez les pages les plus visitées sur votre site. Ensuite, c’est à vous de voir  si vous souhaitez offrir davantage de contenus sur cette thématique pour satisfaire la curiosité de votre audience, ou si vous préférez aborder d’autres sujets, pour les intéresser à d’autres problématiques.

Tout dépend de votre produit ou service, de vos prestations et de vos objectifs.

Les objectifs

Les groupes Facebook constituent une véritable mine d’or. En les intégrant, vous aurez accès aux questions que se posent les gens qui visitent votre site web, ou qui pourraient le visiter s’ils en connaissaient l’existence.

Imaginons que vous soyez expert.e en publicités Facebook, et que vous cherchiez des freelances pour les aider à promouvoir leur activité. Il sera pertinent pour vous d’adhérer aux groupes reliés à ces deux thématiques. 

Soyez malin.gne ! Si vous vous apercevez qu’une question revient souvent au sein d’une communauté, écrivez un article qui y répond sur votre site, puis postez le lien sur Facebook ! Vous serez perçu.e comme quelqu’un apportant de la valeur, et qui connaît son sujet sur le bout des doigts. 

Votre persona se dessine au fil du temps 

Cette étape peut vous paraître rébarbative autant que chronophage.

Pourtant, sur le long terme, elle vous permettra de faire la différence par rapport à vos concurrents. Car soyez-en sûr.e, tous n’y mettront pas autant de cœur et de passion que vous !

Votre communication provoquera une bien meilleure impression sur votre audience, parce que vous connaîtrez les gens auxquels vous vous adressez. 

» Guide COMPLET pour trouver Rapidement vos Clients